Biographie

Née Olga Richter de parents allemand et polonais, Olinka Hardiman émigre assez tôt en France où elle sera danseuse au conservatoire de Paris à la fin de son adolescence. Brillante dans ses études, elle parle couramment sept langues et excelle également dans la cuisine.   Contrairement à la plupart de ses coreligionnaires, les premiers pas d’Olinka au cinéma seront traditionnels, pour des petits rôles de figuration. Son entrée dans le porno se fera quant à elle presque deux ans plus tard, sous la houlette de Michel Lemoine, dans le film L’Amour aux Sports d’hiver.   Nous sommes en 1981 et Olinka se fait assez vite remarquer par sa nature excentrique et enjouée. Très à l’aise sur les plateaux, elle dispose de bien jolies formes et témoigne d’une étonnante souplesse.   Mais ce qui va lui valoir une rapide notoriété, c’est sa ressemblance avec Marilyn Monroe qui pour n’être finalement qu’assez lointaine, n’en sera pas moins exploitée très tôt par quelques professionnels plus malins que les autres.   Avec Michel Barny, elle tourne ainsi Les Nuits de Marilyn et en Italie ou en Allemagne est présentée au générique de plusieurs films sous le pseudonyme de Marilyn ou Marilyn Lamour.   Pourtant, cette « opération marketing » ne va pas vraiment porter ses fruits sur un plan purement commercial et la « Marilyn » du hard redevient assez vite la Olinka des débuts, mais avec cette fois-ci une popularité nouvelle et grandissante, tant en France qu’à l’Etranger.   À partir de 1982, Olinka tourne pour tous les réalisateurs qui comptent alors, comme José Bénazéraf, Jean-Marie Pallardy, Alain Payet, Gérard Kikoïne, qui lui offre un rôle inoubliable dans son film Dans la Chaleur de Saint-Tropez, aux côtés de Marilyn Jess.   En 1986, Olinka est sollicitée par le réalisateur italien Marco Ferreri qui lui propose un petit rôle dans son film I Love You. Séduite par cette seconde expérience dans le cinéma traditionnel, nettement plus convaincante il est vrai, Olinka décide cette même année de mettre un terme définitif à sa carrière d’actrice de X, pour se consacrer au Septième art et non plus hard.   Hélas, la jolie blonde ne trouvera jamais de rôle en or, incarnant souvent des personnages secondaires dans de petites productions.

Caractéristiques